lundi 30 décembre 2013

Avec les alcooliques anonymes

 J'ai reçu gracieusement ce livre dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Folio (le site ici) et Livraddict (le site ici). Je les remercie tous les deux pour cette belle découverte.


Titre : Avec les alcooliques anonymes


Auteur : Joseph Kessel
Qui est il ? Journaliste français mais aussi un grand écrivain et reporter.

Genre : Témoignage

Œuvre : "– Je m’appelle Frank T… et je suis un alcoolique. – Je m’appelle Elizabeth F… et je suis une alcoolique. Selon la condition sociale, le vêtement était luxueux, ou pauvre. Selon le degré d’éducation, variaient les manières et les voix. Mais l’origine, la culture, le costume, la fortune des hommes et des femmes qui parlaient ainsi et des hommes et des femmes à qui s’adressaient leurs propos n’avaient aucune importance. Ils étaient tous unis par un lien commun, plus fort que celui d’un milieu, d’une race, d’une famille, ou même d’un amour. Blancs ou Noirs, opulents ou misérables, illettrés ou savants, ils étaient solidaires, ils étaient frères à jamais, parce qu’ils avaient subi le même mal dévorant et qu’ils avaient laissé aux griffes du monstre leur chair et leur âme."

Nombres de pages : 354 pages

Édition : Folio par Gallimard


Mon avis :

J'ai beaucoup aimé ce livre. Tout d'abord, c'est un livre qui s'adresse à tout le monde et qui peut parler à tout le monde. Le vocabulaire est simple, la syntaxe aussi. Il est pour moi très important d'aborder des sujets encore actuels tels que l'alcoolisme.

Les témoignages sont emplis d'émotions, de vérité.  Même si les alcooliques témoignants sont totalement différents sont très différents sur le point professionnel (traders, médecins, clochards, marins, ouvriers,...), femmes ou hommes, riches ou pauvres, on retrouve dans chacun d'eux un combat du quotidien.

La comparaison entre l'alcoolisme et une allergie est réellement représentative de ce qu'est cette maladie. Elle permet de montrer l'alcoolique différemment. Dans l'image populaire, celui ci est assimilé à des misérables et répugnent les personnes non atteintes de l'allergie à l'alcool.
Mais dans ces témoignages et dans ce livre, on peut enfin les voir comme des humains pour qui l'alcoolisme est une vraie maladie qui détruit tout autour d'eux en premier lieu la famille et la vie professionnelle.

Le travail de Joseph Kessel est remarquable. Il a osé parler d'un sujet tabou autant à l'époque de la première publication du livre qu'aujourd'hui à un public large. L'éditeur a aussi sa part de félicitations a recevoir car publié un livre sur ce sujet est selon moi un pari risqué. 

Ce livre montre une bulle d'espoir, un endroit où chacun souffrant de cette maladie peut être entendu, écouté, aidé mais aussi sauvé. L'association des A.A. (Alcooliques anonymes) témoignent d'une solidarité et d'une entraide exemplaire basé sur la non jugement et le parrainage. Les anciens alcooliques devenue sobre deviennent des anges gardiens pour tous les autres encore malades. Je connaissais très mal cette association et je dois avoué que son organisation m'a surprise et que je suis très impressionnée par sa réussite.

Note :

9/10

Petite mise au point

Cela fait plusieurs semaines que vous n'avez pas de nouvelles de moi et de mon blog et je tenais à m'expliquer avec vous sur le pourquoi de ce comportement.
A la suite de la diminution de mes articles, j'ai reçu des messages et des commentaires méchants qui m'ont réellement déçu car je ne pensais pas avoir commis de faute.

A ces personnes que je ne citerais pas, je tiens à leur faire part de ce que leurs paroles peuvent provoquer chez les personnes en face. Je pense avoir la maturité pour passer outre ça mais chercher les raisons de mon absence plutôt que de me critiquer.

Oui, j'ai fait passé ma famille, mes études et mes amis avant mon blog. Oui, je n'ai pas été présente ici mais j'avais mes raisons. Je comprends beaucoup mieux les youtubeuses ou les bloggers connus et reconnus quand ils se plaignent de certains "fans". Certes, je ne suis pas de leur niveau mais comme eux j'ai une vie en dehors du virtuel.

Je finirai simplement en disant que c'est bien facile de rédiger un commentaire hargneux à quelqu'un derrière son écran.

Et aujourd'hui, je vous écris aussi à vous les personnes qui me suivent en vous remerciant de me lire et pour vous dire que le blog reprend dès aujourd'hui.

lundi 16 décembre 2013

C'est lundi, que lisez vous? #17

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane apris la relève après Mallou, le récap des liens se fait maintenant par ici.



Le but est le même tous les lundis, il suffit de répondre à trois questions : 
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. La semaine dernière, j'ai lu : 
- A - Apocalypse de Scott Westerfeld (ici)

2. En ce moment, je lis : 
- avec les alcooliques anonymes de Joseph Kessel

3. Après je me plongerai dans la lecture de :  
un livre emprunté à la bibliothèque je pense. 


Retrouvez toutes mes lectures sur mon compte Livraddict (ici)
Mon bilan du mois de novembre est ici.

dimanche 15 décembre 2013

A- Apocalypse de Scott Westerfeld

Couverture Peeps, tome 2 : A-Apocalypse, Bande-son pour fin du mondeTitre : A-Apocalypse
Saga : Les peeps (tome 2)


Auteur : Scott Westerfeld
Du même auteur :V-Virus

Genre : Fantastique

Œuvre : Chaleur étouffante, Hordes de rats. Hystérie collective. Menacé par la Mort Noire, New York sombre peu à peu, dans le chaos. Mais au cœur des ténèbres, s'élève une musique d'un genre nouveau, hypnotique et inquiétante. La musique d'un groupe d'ados fans de rock, seuls capables de sauver le monde de ce désastre. S'il en est encore temps.

Nombres de pages : 312 pages

Edition : Milan

Prix : 10.50€

Mon avis : 

J'ai beaucoup apprécié ce livre notamment par son originalité.

L'intrique est à la fois actuelle et complètement improbable. Ce mélange entre fantastique et réelle fait naitre une réflexion chez le lecteur mais met aussi en avant certaines choses : la quête de pouvoir, la volonté de réussir, d'être reconnu.

Les personnages apportent chacun quelque chose de nouveau, de différent tout en restant complémentaire. C'est un groupe de jeune hétérogène mais chacun a besoin de l'autre. De le musique en version Taylorisme en quelque sorte.

C'est une suite très agréable à lire et que j'ai aimé autant que le premier tome des Peeps.

Le suspens final restera entier et peut suggérer une possible suite. Une affaire à suivre?

En tout cas, je conseille ce livre à tous ceux qui recherche une histoire de vampires modernes, de groupes de musiques nouveaux et cannibales mais surtout pour tous ceux qui n'ont pas peur de ce que réserve le lendemain.

Bonne lecture !

Note :

8/10

lundi 9 décembre 2013

C'est lundi, que lisez vous? #16

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Galleane apris la relève après Mallou, le récap des liens se fait maintenant par ici.



Le but est le même tous les lundis, il suffit de répondre à trois questions : 
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce ?
3. Que vais-je lire ensuite ?


Couverture Entre chiens et loups, tome 3 : Le choix d'aimer 
1. Comme je n'ai pas fait de C'est lundi, que lisez vous la semaine dernière, je vais récapitulais ici les lectures de mes deux dernières semaines. J'ai donc lu : 

- Le choix d'aimer de Malorie Blackman (ici
- Chambre 2 de Julie Bonnie (ici)

2. En ce moment, je lis : 
 A - Apocalypse de Scott Westerfeld

3. Après je me plongerai dans la lecture de : 
Je vais reprendre la lecture de Jolie Poupée de Martin Cole

Retrouvez toutes mes lectures sur mon compte Livraddict (ici)
Mon bilan du mois de novembre est ici.

dimanche 8 décembre 2013

Le choix d'aimer de Malorie Blackman

un tome que j'avais hâte de lire...

Couverture Entre chiens et loups, tome 3 : Le choix d'aimerTitre : Le choix d'aimer
Saga : Entre chiens et loups tome 3

Auteur : Malorie Blackman
Qui est elle? une écrivaine britannique qui a écrit plus d'une cinquantaine de livres notamment pour les enfants et adolescents.
Du même auteur : Entre chiens et loups (tome 1)
                            Entre chiens et loups (tome 2) : la couleur de la haine
                            La couleur de la peur

Genre : fantastique, science fiction

Œuvre : Imaginez un monde. Un monde où tout est noir et blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé.
Dans ce monde, une enfant métisse est pourtant née, Callie Rose. Une vie entre le blanc et le noir. Entre l'amour et la haine. Entre des adultes prisonniers de leurs propres vies, leurs propres destins. Viendra alors son tour de faire un choix. Le choix d'aimer, malgré tous, malgré tout...

Nombres de pages : 475 pages

Édition : Milan (Macadam)

Prix : 10.50€

Mon avis : 

Un livre touchant. C'est un fin de trilogie très belle. Je n'ai pas été déçue de ce livre et de cette saga.

On a quitté le tome 2 sur une question ultime et on démarre ce tome, 16 ans plus tard. La réponse nous apparait aussitôt mais directement un autre suspens nait et une nouvelle intrigue se met en place. Pas le temps de se remettre d'une sensation avant d'en découvrir une seconde. Les détails sont éparpillés au fil des pages tels des indices jusqu'aux pages finales.

Quoi dire à part que c'est un excellent livre.

Je le conseille à tous les amoureux d'égalité et de belles histoires...

Note : 

9/10

Chambre 2 de Julie Bonnie

Couverture Chambre 2Titre : Chambre 2

Auteur : Julie Bonnie
Qui est elle? chanteuse française, ce livre est son premier roman

Genre : Contemporain

Œuvre : Une maternité. Chaque porte ouvre sur l'expérience singulière d'une femme tout juste accouchée. Sensible, vulnérable, Béatrice, qui travaille là, reçoit de plein fouet ces moments extrêmes. Les chambres 2 et 4 ou encore 7 et 12 ravivent son passé de danseuse nue sillonnant les routes à la lumière des projecteurs et au son des violons. Ainsi réapparaissent Gabor, Paolo et d'autres encore, compagnons d'une vie à laquelle Béatrice a renoncé pour devenir normale. Jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus supporter la violence du quotidien de l'hôpital.

Nombres de pages : 186 pages




Edition : Belfond

Prix : 17.50€

Mon avis :

J'ai un avis assez mitigé sur ce livre. Certes, il est vante d'une certaine manière le corps et toutes ces transformations (dans la grossesse par exemple)et il montre la grossesse et la maternité sous toutes cs facettes de la plus belle à la plus triste. Mais, cela est trop centrée sur le narrateur, sur ces émotions.

Et surtout j'ai détesté la manière dont elle parle de son métier, certes c'est un point de vue mais quand on travaille avec des êtres vivants, on se doit d'être humain. Je suis actuellement en école d’infirmière et l'entendre parler ainsi d'un métier du paramédical de cette façon m'a déçu et choqué. Ces métiers sont obligatoirement des professions désirées.

Les caricatures sont pour moi trop exagérées et sont donc rendues ridicule ce qui n'est pas le but premier je pense.

Je ne conseille pas ce livre.


Note :

5/10

lundi 2 décembre 2013

Bilan #2 : Novembre 2013





- Les femmes en blanc (tome 22 : Délivrez nous du mâle )
- Les femmes en blanc (tome 10 : Machine à coudre)


Les chiffres du mois : 

Nombre de livres lus : 9  (contre 10 livres lus en octobre) -1
Nombres de BD lues : 2  (contre 0 en octobre) +2
Nombre de mangas lus : 0  (contre 0 en octobre)  =
Nombres de pages lues :   3107 pages  (vs 3175 pages lues)  - 68 pages
Nombre de livres dans ma PAL :  43 livres (contre 43 livres)  =
Nombre de livres dans ma WL :  56 livres    (contre 55 livres)  +1
Nombre de challenge en cours :  10 challenges (pour 10 challenges en octobre) =


Mon top 3 du mois :

1. Le chœur des femmes de Martin Winckler
2. La couleur de la haine
3. Quatre filles et un jean : le dernier été


Voilà le bilan de ce mois de novembre avant d'attaquer les périodes de fêtes. Gros bisous.

dimanche 1 décembre 2013

Challenge un mot, des titres

Aujourd'hui, je reds ma copie pour le challenge un mot, des titres organisé par Calypso (ici)



Pour cette ronde, le mot était amour, et ce mot m'a bien inspiré.

- Première lecture : Un amour dérobé de Mackenzie Ford (ici)

- Deuxième lecture : Je l'aimais d'Anna Gavalda (ici)
Je sais, je sais, j'ai triché ce n'est pas vraiment le mot amour mais c'est un petit dérivé....


Voilà mon petit récapitulatif de mes lectures dans le cadre de ce challenge, bisous mes amours...

Cinéma : Momo

Coucou tout le monde, au mois de décembre, je suis allée au cinéma avec ma maman sur un gros coup de tête et on a été un peu déboussolée en...