Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête de Minna Lindgren

Titre : Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête
Saga : Les petits vieux d'Helsinki


Auteur : Minna Lindgren 
Qui est elle? Ecrivain et journaliste finlandaise.
Du même auteur : Les petits vieux d'Helsinki font le mur (tome 2) ici

Genre : Contemporain

Œuvre : En plein cœur d'Helsinki, venez découvrir la résidence du Bois du Couchant... D'apparence charmante, il ne fait en réalité pas si bon finir ses jours dans cette maison de retraite où le drame ne cesse de frapper. Olavi, l'ancien combattant, est convaincu que son infirmier a abusé de lui sous la douche ; son ami Reino, prote et grand séducteur, se voit confiné au service de démence lorsqu'il dénonce le scandale en pleine partie de cartes ; et Tero, le jeune cuistot, est retrouvé pendu. Pour Siiri et Irma, il n'y a aucun doute : quelque chose de louche se profile au sein de l'administration de la résidence. C'est alors que les deux amies se décident à enquêter, épaulées par un chauffeur de taxi Hells Angels qui connaissait bien Tero. Entre tension artérielle, pertes de mémoire, surdité et déambulateur, l'enquête va s'avérer ardue, d'autant plus qu'Irma est soudainement internée de force dans la section fermée de la résidence... 
                                                      Mais pour Siiri, pas question de jeter l'éponge !

Nombres de pages : 352 pages

Édition : Calmann - Lévy

Prix : 20.50€

Mon avis :

Mon avis sur ce livre est assez mitigé. En effet, je trouve que l’idée de parler et d’utiliser des nonagénaires en tant que personnages principaux est une excellente idée mais je trouve en parallèle que l’histoire racontée n’est pas intéressante et est mal exploitée.

Tout ce livre parle d’une joyeuse petite bande de personnes âgées ce qui est une thématique non banale, encore plus quand ce groupe vit au sein d’une réelle enquête policière. On pourrait alors se dire que tout cette intrigue est une bonne idée et c’est d’ailleurs ce que j’ai pensé à la lecture de la quatrième de couverture. J’étais d’ailleurs très enthousiaste. Sauf que c’est à la lecture du livre que tout se complique. Le livre passe les trois quart du temps à parler de banalités qui m’ont ennuyé personnellement pour au final ne pas exploité l’histoire qui pourrait rendre attractif tout le roman. La fin est laissée à l’abandon sans réelle réponse aux questions du lecteur, je trouve que les dernières pages du livre sont une grosse déception par rapport au  potentiel qu’il aurait p avoir.

Je vais tout de même continuer la saga pour voir ce qu’il peut bien se trouver dans la suite des romans mais je reste sur ma faim avec ce premier tome qui aurait pu être original et être une lecture fortement divertissante.


Note :

12/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

La lecture numérique et moi

[SP] Tout ce qui compte de Claire Lebreton