dimanche 30 juillet 2017

Le chagrin des vivants d'Anna Hope

Titre : Le chagrin des vivants 

Auteur : Anna Hope
Qui est elle? Une auteure anglaise pour laquelle ce livre est le tout premier roman publié.

Genre : Historique

Œuvre : Durant les cinq premiers jours de novembre 1920, l'Angleterre attend l'arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d'hommes ont disparu, cette cérémonie d'hommage est bien plus qu'un simple symbole, elle recueille la peine d'une nation entière. À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l'armée ; Ada, qui ne cesse d'apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d'anciens soldats sur la piste du Hammer-smith Palais pour six pence la danse. Dans une ville peuplée d'hommes incapables de retrouver leur place au sein d'une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l'équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les coeurs s'apaisent.

Nombres de pages : 384 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : Gallimard (du monde entier)

Prix : 23€
Mon avis :


Je suis une grande amoureuse d”histoire quelque soit l’époque. De l’antiquité aux années 2000 en passant par le moyen âge tout me passionne, c’était d’ailleurs pour moi la meilleure matière au monde à l‘école. Du coup, tout le monde peut se douter que cette histoire qui se déroule dans l’entre deux guerres était faite pour moi. Elle retrace les jours précédents la cérémonie d’hommage du 11 novembre 1920 et le rapatriement en Angleterre du corps du Soldat Inconnu.
J’ai beaucoup aimé la manière dont l’histoire est racontée. Elle s’accroche au fait mais laisse une place importante aux sentiments. Je suis complètement tombée sous le charme d’Ada, une maman de soldat qui a perdu son fils durant la guerre et d’Evelyn dont le fiancé est mort également durant la Grande Guerre. Leurs discours sont remplis d’amour et de tristesse et on retrouve en elles tous les traumatismes qu’ont vécus les populations.
Je trouve que l’auteure Anna Hope a une très belle plume, elle a su mettre en avant l’histoire de ces femmes sans les dénaturer. Ce livre est un réel hommage à la fois aux hommes qui se sont battus et qui en ont perdus la vie ou la santé (handicap, stress post traumatique) mais également aux femmes, aux mères et à toutes ses personnes qui ont attendues et espérées le retour d’un fils, d’un mari, d’un père, d’un frère et qui ont dû continuer à vivre malgré les conséquences de la guerre.
Enfin, j’ai beaucoup aimé découvrir en quoi les histoires de ces trois femmes étaient liées. On ne s’y attend pas forcément au début mais le lien entres elles est fort et leur permet d’une certaine façon de revivre.


Note 

18/20

vendredi 28 juillet 2017

[SP] Elsa, autopsie d'un coeur abimé de Laura D

Cette chronique a pu être réalisée grâce aux services de mise en relation entre auteurs et chroniqueurs du site SimPlement ici. Je remercie par ailleurs l'auteur pour m'avoir fait confiance pour cette collaboration.
 

Titre : Elsa, autopsie d'un cœur abimé
Saga : Ce livre est le premier d'une saga. Le second est actuellement en cours d'écriture.

Auteur : Laura D
Qui est elle? Auteure française et blogueuse.

Genre : Romance, New adult
 

Œuvre : Elsa a vingt-quatre ans et beaucoup de doutes. Sur la vie, l'amour, et surtout sur elle-même. Ses meilleurs amis ne voient pas d'un très bon œil son histoire d'amour naissante avec Tristan, le nouveau voisin, et pour cause : Elsa a une fâcheuse tendance à tomber vite amoureuse avant de s'enfuir, incapable de maîtriser ses sentiments. La jeune femme est convaincue qu'elle ne peut pas aimer, et garde au fond d'elle un mal-être qui lui vient d'un passé douloureux. Tristan semble être celui qui pourrait tout changer, mais ses amis veillent jalousement sur elle et sur son cœur...






Nombres de pages : 245 pages


Mon avis :


Je voudrais encore une fois remercier l’auteure de ce récit de m’avoir permise de le lire et d’apporter aujourd’hui mon avis sur son histoire. Je voudrais également remercier le site Simplement de mettre en relation auteurs et chroniqueurs afin de partager tous ensemble autour de ces histoires.
Pour résumé l’histoire sans spoiler, nous découvrons ici les difficultés amoureuses d’Elsa, une jeune adulte qui a eu quelques épreuves à traverser durant sa jeunesse et son adolescence et qui se retrouve à avoir beaucoup de mal à construire une relation amoureuse avec quelqu’un.
Pour parler de la forme du récit, nous sommes face à une histoire relativement courte (bien loin de la taille d’une nouvelle néanmoins), écrite sous la forme de nombreux petits chapitres. L’écriture est selon moi simple, facile de compréhension et très agréable à lire. Malgré quelques répétitions, je trouve très peu de critiques à faire sur le style de l’auteure ainsi que sur la forme choisie pour rédiger ce roman.
Pour ce qui est du fond du texte, je pense que vous allez vite comprendre que je l’ai énormément apprécié. Le personnage d’Elsa est tout à fait touchant et montre une facette de la personnalité de la jeune femme qui m’a particulièrement plu : sa sensibilité et sa facilité à verser des larmes. Souvent moqué, ce trait est ici mis en avant, compris et respecté par l’ensemble des autres personnage. Étant moi même assez sensible de la larme, j’ai réellement apprécié que ceci soit mis en avant.
Un autre point que j’ai beaucoup apprécié est le double sens de l’expression “cœur abîmé” que j’ai trouvé très touchante également. Je ne m'étendrai d’ailleurs par ce sujet car je ne souhaite pas spoiler les futurs lecteurs de cette histoire.
Un autre point m’a fortement touchée. Dans cette histoire, l’amitié a une place primordiale que ce soit l’amitié homme-femme ou l’amitié entre hommes ou l’amitié entre femmes. Je trouve cela bien pensé d’avoir mis l’ensemble de ces personnages dans une relation d’amitié de groupe avec des notions de respect de l’autre et d’entraide.
Enfin, j’ai eu un gros coup de cœur pour le dernier chapitre du récit “Autopsie d’un cœur abîmé” qui malgré l’absence de surprise m’a énormément émue. J’ai trouvé la fin de ce premier tome très belle et laissant une ouverture très positive à l’ensemble des personnages qui posent même la question de ce qui pourra se passer dans le second tome tellement cette fin ressemble à un happy end.
Les plus : une histoire touchante, pleine d’émotions et de beaux moments. Sa fin très happy end et contes de fées.
Les moins : quelques répétitions et une histoire qui met du temps à se mettre en route. Je pense que mon principal regret est que l’histoire se termine trop vite. J’aurai pu rester encore pour quelques pages en présence d’Elsa et de ses amis.
Une très belle histoire, certes simple et sans rebondissement imprévue, mais qui permet de passer le temps en lisant un très bon récit. J’ai hâte de lire le second tome des aventures d’Elsa et de découvrir quelles seront ses nouvelles péripéties.


Note 

16/20

mercredi 26 juillet 2017

L'affaire Jennifer Jones d'Anne Cassidy

Titre : L'affaire Jennifer Jones

Auteur : Anne cassidy
Qui est elle? Auteure britannique principalement connue pour la rédaction de ce livre et plus récemment de Judy portée disparue.

Genre : Drame, Jeunesse


Œuvre : Alice Tully. 17 ans, jolie, cheveux coupés très court. Etudiante, serveuse dans un bistrot. Et Frankie, toujours là pour elle. Une vie sans histoire. Mais une vie trop lisse, sans passé, sans famille, sans ami. Comme si elle se cachait. Comme si un secret indicible la traquait...

Nombres de pages : 313 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition :  Milan Jeunesse

Prix : 9.50€ 





Mon avis :

Je viens de finir la lecture de ce roman et je ne m’attendais pas à cela. Le côté jeunesse n’est pas du tout mis en avant je trouve et l’intrigue est très bien conçue au point que ce livre puisse plaire aux plus vieux comme aux plus jeunes.
J’ai beaucoup aimé voir l’histoire à travers l’évolution du personnage principal. Les parties sont bien organisées afin de laisser du suspens et la compréhension de celles ci dans l’histoire global est simple. Chacune des parties dévoilent ce qu’il faut de l’histoire pour amener le lecteur à se poser des questions sur la suite.
J’ai également beaucoup aimé l’aspect psychologique de ce livre : la place de la négligence de l’enfant dans son évolution, l’image et la représentation familiale, l’impact des mots, le regard des autres et la place de bouc émissaire dès le plus jeune âge....
Le seul point négatif serait peut être l’absence d’explications aux actes de Jennifer Jones. Je trouve cela un peu expédié. On découvre rapidement ce qu’elle a commis puis on est face à des questions pourquoi a-t-elle fait ça? Serait elle susceptible de recommencer?
Je pense que ce livre mérite amplement le prix du meilleur libre ado d’Angleterre qu’il a reçu et j’en conseille la lecture à tous ceux qui ont envie de découvrir l’histoire de la personne qui se cache derrière les gros titres de journaux.


Note

16/20

dimanche 23 juillet 2017

Le labyrinthe (tome 1) de James Dashner

Titre : Le labyrinthe (tome 1)
Saga : L'épreuve

Auteur : James Dashner
Qui est il?  Auteur américain notamment connu pour la saga L'épreuve dont les tomes sont actuellement en adaptation au cinéma. 

Genre : Science fiction, Jeunesse
 


Œuvre : Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d'enfants. Il s'agit d'une ferme située au centre d'un labyrinthe peuplé de monstres d'acier terrifiants. Les ados n'ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu'ils font là. Ils n'ont qu'un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les "coureurs" parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu'il veut être coureur et résoudre l'énigme du labyrinthe.




Nombres de pages : 408 pages

Lien sur Livraddict ici  

Challenge : Le petit bac du mois de juillet (prénom masculin, lettre D) ici

Édition : Pocket Jeunesse

Prix : 18.50€
Mon avis :

Cela faisait pas mal de temps que je voulais lire ce livre. D’ailleurs, je n’avais pas voulu voir le film afin de garder tout le suspens pour mes lectures. Lorsque j’ai voulu participer au challenge Le petit bac c’est avec plaisir que j’ai eu la lettre D et que cette lecture s’est imposée.
J’ai beaucoup aimé la description qui est faite des lieux. Sans voir le fil j’ai réussi à visualiser et à imaginer le bloc et le labyrinthe. Je trouve que les éléments du décors sont réellement très bien mis en valeur et donne un aspect plus réel à la situation. Chaque lecteur peut facilement s’imaginer au sein du bloc.
Les personnages sont également très bien mis en valeur par leurs descriptions ainsi que par les péripéties qui les mettrent en actions. Malgré tout, chaque personnage garde sa part de mystère jusqu’à la dernière ligne du tome et on a l’impression d’apprendre à les connaître au même rythme qu’eux mêmes se découvrent.
Au niveau de l’intrigue, je n’aurai rien de négatif à dire. L’histoire est bien construite, sans incohérence et avec un réel suspens qui provoque une dynamique de lecture. Une fois commencée, il est assez difficile de lâcher la lecture. Malgré la complexité de l’histoire par le vocabulaire relatif au bloc mais aussi par la rapidité des actions en cours, le roman est facile de compréhension.
J’ai hâte de lire le tome 2 de cette saga. Cette lecture a été très dépaysante et présente une intrigue très intéressante qui me pousse à vouloir découvrir ce qui va arriver pour les survivants. Je conseille ce livre à 100%.

Note 

18/20

vendredi 21 juillet 2017

Service presse et partenariats, je vous explique tout !

Bonjour, aujourd'hui, c'est un article un peu spécial que je vous écrit pour pouvoir anticiper les questions que l'on va me poser aux sujets des partenariats et des services presse que je publie sur mon blog. En effet, depuis peu, je me suis lancée dans l'aventure des service presse et par souci de transparence envers vous, je viens vous expliquer comment ça se passe. 

Pour les services presse 



 


Je suis inscrite sur le site SimPlement ici. Ce site met en relation des auteurs avec des chroniqueurs afin que ces derniers lisent leurs livres et partagent leurs avis sur leurs sites. Bien évidemment, cet avis reste objectif comme pour une autre lecture. Si je dis que j'ai aimé un livre que j'ai lu dans le cadre d'un service presse, c'est qu'il m'a réellement plu. 
Pour l'instant, je ne suis pas rémunérée pour mes services presse même si encore une fois, le fait d'être payée pour écrire des chroniques ne changerait pas mon objectivité. A cette heure ci, mon gain pour chaque service est simplement la lecture d'un livre et l'acquisition gratuite de ce dernier (format numérique ou papier).
Chaque fois qu'un livre sera lu dans le cadre d'un service presse, je le mentionnerai au sein de l'article bien évidemment. J'ai également choisi de poster le vendredi l'ensemble des chroniques en lien avec des services presse. Un onglet récapitulatif est également mis en place afin de resencer l'ensemble des lectures dans le cadre de services presse et de partenariats.


Pour les partenariats

 

 


Au début du blog, j'ai pu participé à des partenariats notamment avec le site Livraddict ici. Dès la rentrée de septembre, je compte les reprendre en accord avec le site et je vous proposerai des chroniques de lectures dans le cadre des partenariats. 
Encore une fois, rien ne change par rapport à ce que j'ai dit pour les services presse, mon avis restera objectif et le partenariat sera stipulé sur l'article de la chronique. Je les posterai également le vendredi et ils seront consultables depuis l'onglet fait pour l'occasion. 



J'espère que tout cela vous aura éclairer sur les nouveautés du blog. Pour toutes questions, je reste disponible et je vous dis à dimanche pour une nouvelle chronique, 
Bisous, 
Anaïs

mercredi 19 juillet 2017

Avec ou sans toi de Donna Freitas

Titre : Avec ou sans toi

Auteur : Donna Freitas
Qui est elle? Auteure américaine


Genre : Jeunesse



 Œuvre : Victime d’un cambriolage qui a mal tourné et au cours duquel son père a perdu la vie, Jane Calvetti, traumatisée, s’est repliée sur elle-même.
Mais cet été, elle a décidé de changer : elle ne sera plus cette fille sage et réservée. Elle veut sortir de sa coquille. Passer ses journées sur la plage avec ses meilleures amies. Et se laisser séduire par Handel, un garçon fascinant à la réputation sulfureuse.
À ses côtés, elle se sent plus forte et, pour une fois, capable de tourner la page et d’être heureuse.
Mais les mauvais garçons ont toujours des secrets, et ceux de Handel pourraient bien détruire Jane complètement…




Nombres de pages : 368 pages

Lien sur Livraddict  ici

Édition : La Martinière

Prix : 15.50€


Mon avis :


Un livre assez touchant avec un personnage principal très intéressant. J'ai beaucoup apprécié cette histoire même si je suis restée sur ma faim au niveau de la fin de l'histoire justement. La chute est beaucoup trop rapide selon moi et aurait mérité d'être plus exploitée. Je pense également qu'une fin racontée selon le point de vue de Handel aurait pu être intéressante, avoir ses ressentis sur ce qu'il a vécu lui, ses sentiments,....
Autre point négatif, le personnage de Jane est selon moi pas assez exploité. En effet, les sentiments liés au traumatisme de ce qu'elle a vécu ne sont pas du tout pris en compte. Je pense que cela est lié avec la population qui est visée à travers ce roman, mais j'ai vraiment trouvé cela bizarre qu'une personne qui a vécu ce genre de situation ne ressente pas plus de sentiments vis à vis de cela. 
Enfin, je pense que si l'on veut garder tout le suspens du livre il ne faut pas lire le résumé car dès qu'on a lu le premier tiers du livre et le résumé de ce roman on a déjà plus ou moins compris la fin du livre et malheureusement, ce à quoi on s'attend et également la chute réelle de l'histoire et à partir de ce moment là, adieu le suspens. 

Pour conclure, je dirai que je conseille cette lecture à tous ceux qui veulent lire un livre sans se prendre la tête, ceux qui ne sont pas effrayés par une lecture jeunesse.



Note :

15/20

dimanche 16 juillet 2017

Flocons d'amour (collectif d'auteurs)

Titre : Flocons d'amour

Auteurs : Un collectif d'auteurs connus parmi lesquels John Green, Maureen Jonhson et Lauren Myracle


Genre : Jeunesse, Romance


Œuvre : Un noël très enneigé, un train immobilisé par la tempête, et une " Maison de la gaufre " comme unique refuge… Entre rencontres amicales et amoureuses, rires et larmes, des adolescents découvrent et dévoilent leurs sentiments.

Nombres de pages : 352 pages

Édition : Hachette

Prix : 14€






Mon avis :


Je crois que cette lecture m'a fait atteindre la palme de la lecture hors saison possible. En plein mois de juin, en plan canicule, j'ai lu ce livre qui parle de tempêtes de neige sur fond de chants de noël. Plaisanterie achevée, j'ai apprécié ce livre, notamment au niveau de sa construction. En effet, j’avais un peu peur que ce recueil de trois récits écrits par trois auteurs différents soit hétérogène et saute d’un registre à l’autre, d’un style d’écriture à un autre et c’est là que la bonne surprise est apparu. Les textes sont écrits dans le même style d’écriture et il est complexe pour un lecteur lambda de découvrir qu’il y a plusieurs plumes derrière ce roman. Deuxième bon point, les textes s’entremêlent. En effet, chaque texte raconte une histoire qui est en lien avec les deux autres. Cela a été une bonne surprise car ceci n’était pas mentionné.

En terme d’intrigue, j’ai particulièrement aimé même si l’histoire reste très enfantine. Les drames n’en sont pas réellement et l’histoire est quelque fois tirée par les cheveux. Mais outre cela, je conseille cette lecture pour des adolescents ou des adultes avertis du type de lecture auquel ils auront affaire. 


Note :

16/20

vendredi 14 juillet 2017

[SP] La vie d'après de Bruno Madelaine

Cette chronique a pu être réalisée grâce aux services de mise en relation entre auteurs et chroniqueurs du site SimPlement ici. Je remercie par ailleurs l'auteur pour m'avoir fait confiance pour cette collaboration.

Titre : La vie d'après

Auteur : Bruno Madelaine
Qui est il? Auteur français dont ce livre est le premier publié. 

Genre : Philosophie 

Œuvre : Suite au décès de sa femme, Charles au soir de sa propre vie, développe progressivement des symptômes étranges pouvant s’apparenter à des accès de démence sénile. Très vite il sera placé dans une maison de retraite par sa fille, Emma. Elle viendra le visiter, tous les samedis après-midi, pour l’aider à surmonter cette épreuve et tenter d’endiguer l’inexorable hémorragie de ses souvenirs. Elle lui demande alors de lui raconter sa vie, celle qu’elle connaît déjà, pour tenter de ralentir la maladie et de remettre un peu d’ordre dans tout ce méli-mélo mémoriel. Au milieu des histoires délirantes que son père lui conte, Emma croit percevoir une vérité, quelque chose qui semble avoir du sens, mais dont elle ignore tout. Ce qu’elle va découvrir peu à peu, la bouleversera au plus profond d’elle-même. Emma tentera de découvrir la vérité auprès de son père de plus en plus faible. En aura-t-elle seulement le temps ?

Nombres de pages : 165 pages pour la version papier

Lien sur Livraddict ici

Édition : Les éditions du net

Prix : 16€  pour la version papier et 2.99€ pour la version ebook

Site de l'auteur ici

Mon avis :



En lisant le résumé de ce livre, je pensais découvrir une histoire sur le thème de la famille, de la vieillesse. Une histoire où l’auteur nous aurait révélé le lourd secret familiale qui affecterait l’ensemble d’une famille et en chamboulerait toutes les relations. J’étais bien loin de me douter de ce qui m’attendais au sein de ce roman. D’ailleurs, je pense que cela a été un bon point que de ne pas mettre plus en avant la portée philosophique et spirituelle de ce livre car j’aurai eu beaucoup plus d’à priori dans ma lecture. Pour vous expliquer, je ne suis pas trop du style à lire des romans comme je les appelle “prises de têtes”, j’aime lire mais pas au point de me jeter à lecture perdue dans un livre expliquant des théories philosophiques.
Pour résumé, le livre commence par le jour de la mort de Charles, un vieillard bouddhiste, veuf depuis quelques années. On peut dire que le livre commence en nous racontant la fin de l’histoire. Tout le reste du livre est là pour nous raconter le lien qui existe entre les trois personnages principaux : Charles, Héloïse et Justine. Raconté par le personnage principal, les révélations qu’il va faire vont affecter profondément sa fille Emma mais surtout lui apportait une autre vision des choses.
Je m’attendais tellement à autre chose pour ce roman que je me suis mise à lire et j’ai commençais à m’attacher aux personnages comme souvent durant une lecture. Les descriptions physiques et psychiques des protagonistes sont tellement bien réalisées qu’une impression de les connaitre apparaît. A partir de ce moment là il était certain que je n’arrêterai pas ma lecture avant de finir ce livre entièrement.
Au fur et à mesure des pages, de idées philosophiques sur le monde, l’amitié et l’amour sont amenées par l’auteur. De façon subtile, au travers de l’exposé du personnage principal, le lecteur découvre des notions spirituelles qui poussent à la réflexion. La manière dont ces dernières sont amenées rendent le discours plus compréhensible et plus concret. L’utilisation de l’exemple du bouddhisme est également très enrichissantes dans ce roman.
J’ai apprécié que ce texte soit un hymne à l’amour et à l’amitié. Je trouve que c’est un très beau hommage aux relations entre les hommes et apportent une positivité devenue rare dans les rapports des uns aux autres.
Enfin, j’ai apprécié les notes d’humour (parfois noir) disséminées au sein de l’histoire. Malgré la gravité de certains moments du livre, l’auteur a su les agrémenter d’une pointe de rire afin de les rendre plus humains et plus vivants.
Les plus : la thématique, l’apport de notions philosophiques et spirituelles, l’humour, la valorisation d’autres croyances, les personnages.
Les moins : la vision très dur du milieu hospitalier (les comportements du médecin et de l’aide soignante sont réellement très négatifs), les notions philosophiques abordées à la fin du livre sont assez complexes et nécessite parfois une relecture pour être compris.
Au final, j’ai beaucoup apprécié le message de ce livre ainsi que la portée significative qu’il peut avoir.  J’ai aimé qu’il me fasse réfléchir et qu’il m’apporte une manière différente de voir les choses. Je le conseille très fortement.


Note

16/20

mercredi 12 juillet 2017

Phobos (tome 1) de Victor Dixen

Titre : Phobos (tome 1)
Saga : Phobos

Auteur : Victor Dixen
Qui est il? Un écrivain français, assez globe trotter, qui écrit la nuit au lieu de dormir.

Genre : Science fiction, Jeunesse

 
Œuvre : Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.




Nombres de pages : 433 pages

Édition : Robert Laffont

Prix : 17.90€

Mon avis :


J’avais très envie de me plonger dans une nouvelle saga de roman qui se suivent et avec pour thème la science fiction. J’ai donc fait un peu de recherche sur un topic de Livraddict et je suis tombée sur une personne qui parlait de Phobos. Au début, le côté coup de foudre m’a fait un peu flipper mais j’ai quand même décidé de me lancer. Et me voilà, aujourd’hui, après ma lecture de celui ci et la seule chose que j’ai à vous dire est que je vais me jeter sur les tomes suivants. J’ai énormément apprécié cette lecture. Certes, le texte est écrit avec simplicité mais l’intrigue est extrêmement bien pensée.

Chaque partie dévoile ce qu’il faut d’informations et c’est comme ça que je me suis prise au jeu de lire ce livre. En tant que lecteur, j’étais à l'affût du détails qui me ferait comprendre et trouver la fin du roman. Manque de chance pour moi, même une fois la dernière ligne lue, je reste dans le flou total ce qui n’est pas un mal, j’ai juste hâte de poursuivre ma lecture.
En terme de science fiction, ce roman rentre tout à fait dedans. Néanmoins, il ne faut pas s’attendre à voir débarquer des monstres, vampires ou autres bêbêtes dans le genre.  

Les personnages féminins sont très bien exploitées, les détails donnés sur chacunes d’elles les rendent à la fois humaines et mystérieuses ce qui donnent envie d’en apprendre sur chacunes d’elles un peu plus tout en les appréciant et discernant certains traits de caractère.
Je trouve par contre que les personnages masculins sont trop mis en recul par rapport aux filles et il est difficile de s’y attacher. Après recherche j’ai découvert que le hors série Phobos origines répond en partie à cette problématique.

Pour conclure, ceci est un excellent premier tome pour une saga, qui me donne bien envie de poursuivre ma lecture et de me procurer les tomes suivants afin qu’enfin me soit dévoiler la fin de cette histoire.



Note

18/20

dimanche 9 juillet 2017

Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi

Titre : Le premier jour du reste de ma vie 

Auteur : Virginie Grimaldi
Qui est elle? Ce livre est le premier roman de cette écrivaine, auteure française.
 

Genre : Chick lit, Contemporain 


Œuvre : Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement... Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !

 

Nombres de pages : 283 pages

Édition : Edition City

Prix : 16.50€

Mon avis :


J'ai beaucoup aimé ce livre, que j'ai trouvé frais et très divertissant. Pour moi, l'auteur a su mêler humour et intrigue et nous a ainsi concocté une petite histoire bien féminine qui pourra plaire au plus nombre. Pour ma part, ce livre a été lu en à peine deux jours et je m'enfilais des séances de lecture d'une centaine de pages tellement l'écriture de l'auteure était addictive. Même si j’adore lire, il est assez rare que j’arrive encore à m’accorder d’aussi longue séances de lecture.

J'ai apprécié les caractères et les histoires de chacunes des trois héroïnes et j'avoue m'être attachée à chacune d'elle. Chacune étant bien différente des autres, leur amitié est aussi drôle que loufoque et incohérente. Chaque tranche d'âge y est représenté et de nombreuses situations de couple y sont présentes. J’avoue avoir tout particulièrement aimé Marie et Camille qui sont pour moi deux personnages totalement attachant. Camille étant tout spécialement un personnage qui pourrait être une de mes amies dans la vraie vie. 

En terme d'écriture, la lecture est simple grâce à une bonne pratique de l'écriture.  Tout se résume dans la simplicité de ce roman. Les dialogues sont bien construits et coupent des passages de description des pays rencontrés au sein du livre. C’est justement là que j’apporterai le seul point négatif à cette lecture, j’ai trouvé que les pays dans lesquels passent les héroïnes ne sont pas assez décrits. Tout comme j’ai trouvé dommage que les romances de Camille ne soient pas plus narrées au sein du roman. Pour moi, ce livre aurait pu largement avoir 100 à 200 pages supplémentaires.

Un livre que je recommande pour passer un agréable moment de lecture. Je vais me faire une joie de lire d'autres romans de cette auteure car ce dernier est sans aucun doute le premier d’une longue liste.


Note :

19/20

mercredi 5 juillet 2017

Ta deuxième vie commene quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano

Titre : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Auteur : Raphaëlle Giordano
Qui est elle? Artiste accomplie, écrivain et spécialiste du développement personnel, cette auteur signe à travers ce livre son premier roman mais aussi son premier best seller.


Genre : Développement personnel, contemporain 


Œuvre : Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Débordée par son travail, son couple et son rôle de mère, la trentenaire a perdu sa joie de vivre, mais une rencontre va tout changer... Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie !

Nombres de pages : 217 pages

Édition : Eyrolles

Prix : 14.90€



Mon avis :


Ce livre, j’ai choisi de le lire suite à tout l’engouement que j’ai entendu autour. Beaucoup de critiques positives, beaucoup de bonnes impressions pour les personnes qui l’avaient lu dans mon entourage. Outre cela, je ne suis pas une grande fan de développement personnel, je suis loin de me plaindre de ma vie et encore moins d’une nature très négative. Je me suis donc dit que que je ne risquais pas grand chose à lire ce livre et j’ai bien fait !

En une journée je me suis complètement imprégnée de ce livre au point de le dévorer.
Bien évidemment vous devinerez que l’histoire de Camille m’a plu, j’ai aimé la voir évoluer, se transformer, s’affirmer,.. mais ce que j’ai aussi beaucoup aimé c’est la manière avec laquelle l’auteur transmet sa méthode de développement personnel. Ce livre est loin d’être un livre de recette, une théorie pour aller mieux. Non ce livre est avant tout une histoire, l’histoire du changement de Camille, qui sent forcé le lecteur lui apporte des solutions à des problèmes. Ainsi, chacun peut se reconnaître dans certaines choses pratiquées au quotidien consciemment ou non. Personnellement, je ne me suis jamais rendu compte que je fais de l’ancrage positif au quotidien mais après lecture de ce roman j’ai pris conscience que c’est une des mes armes anti déprime dans ma vie de tous les jours. Je pratique également la respiration profonde régulièrement quand j’en ressens le besoin et depuis que j’ai mon bullet journal je note chaque jours deux choses de la journée pour lesquelles je ressens de la gratitude. 

Je pense que ce livre peut vraiment amener à des changements dans sa vie quotidienne ou du moins permettre de se rendre compte de là où l’on se trouve en terme de choix de vie et de bien être personnel. Il permet également de se remettre en question et d'apporter des solutions pour voir la vie en rose. Je le recommande chaudement.


Note

17/20

dimanche 2 juillet 2017

Les petits vieux d'Helsinli font le mur de Minna Lidgren

Titre : Les petits vieux d'Helsinki font le mur (tome 2)
Saga : Les petits vieux d'Helsinki


Auteur : Minna Lindgren
Qui est elle?  Ecrivain et journaliste finlandaise.
Du même auteur :  Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête (tome 1) ici


Genre : Lorsque la maison de retraite du Bois du Couchant entame de colossaux travaux de rénovation, les résidents commencent à fuir. Siiri et Irma, amies nonagénaires inséparables, décident, avec quelques petits vieux, de devenir colocataires de leur propre appartement...mais pas pour autant plus sages !
C’est alors que des vols mystérieux se succèdent dans la résidence. Les victimes s’avèrent être des proches de Siiri et Irma. Malgré leur grand âge et leur terrible manque d’expérience, comment résister à la tentation de mettre leur nez dans ces affaires ?
Entre faux-pas cocasses, rebondissements loufoques et réflexions insolites sur la mort, nos deux enquêtrices en herbe n’ont pas fini de vous surprendre !

 

Œuvre : Humoristique, Contemporain 

Nombres de pages : 380 pages

Édition : Calmann Lévy

Prix : 20.50€
Mon avis :

Cette lecture a été certes agréable mais elle m'a globalement déçue. Plate, sans réel humour, je me suis ennuyée au cours de cette lecture. L'histoire en soi aurait pu être l'occasion d'une excellente intrigue, originale et drôle mais elle n'a pas été exploitée comme elle aurait du l'être et le lecteur se retrouve avec une histoire quelconque bien loin de ce qui est promis au sein de la quatrième de couverture.

Deux points positifs à ce roman selon moi : la dédiabolisation de la mort et du deuil ainsi que l'image donnée aux personnages âgées de cette histoire. En effet, dans ce texte, la mort qui est présente ne représente pas une image affreuse mais plutôt une libération dans lequel chacun peut être sensible de se déculpabiliser d'une sensation au cœur du deuil. De plus, dans ce texte, les personnages principaux, des nonagénaires ne sont pas vus comme des personnes à date de péremption courte mais comme des personnes dynamiques et vivant la vie à pleines dents. 

Pour conclure, je reste plutôt déçue de cette lecture qui aurait pu selon moi être beaucoup plus exploitée mais je vais tenter de lire le dernier tome de la trilogie pour me faire un avis complet sur cette saga. 

Note :

11/20

samedi 1 juillet 2017

Juin 2017

Bonjour, aujourd’hui, je vous publie de nouveau mon article bilan mensuel. Ce mois ci  j'ai encore pris beaucoup de plaisir à lire des livres d'horizons très divers. Comme tous les mois, certaines chroniques ne sont pas encore parues mais les liens de celles ci seront rajoutées au fur et à mesure des publications. 


Les livres du mois :


1. Mademoiselle Haas de Michèle Audin ici
2. Le premier jour du reste de ma vie... de Virginie Grimaldi ici
3. Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête de Minna Lindgren ici
4. Flocons d'hivers de John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle
5. Complétement cramé! de Gilles Legardinier ici
6. Journal d'un vampire en pyjama de Mathias Malzieu ici
7. Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano ici
8. Phobos (tome 1) de Victor Dixen ici
9. Avec ou sans toi de Donna Freitas
10. L'affaire Jennifer Jones d'Anne Cassidy
11. Le chagrin des vivants d'Anna Hope

Les chiffres du mois : 

Nombre de livres lus : 11 livres lus contre 7 le mois passé (+4)
Nombres de BD lues : 0 BD lue (même score que le mois passé)
Nombre de mangas lus :
0 manga lu (même score que le mois passé) 
Nombres de pages lues : 3 520 pages lues conte 2 845 le mois dernier (+ 675 pages)
Nombre de livres dans ma PAL : Non mise à jour
Nombre de livres dans ma WL : Non mise à jour



Mon top 3 du mois : 

 

3. Le chagrin des vivants d'Anna Hope

J'ai beaucoup apprécié l'aspect historique de ce livre ainsi que l'histoire des personnages qui sont à l'intérieur.

2. Le premier jour du reste de ma vie... de Virginie Grimaldi

J'ai aimé la leçon de vie qu'apporte ce livre ainsi que l'espoir qu'il donne. J'ai également beaucoup aimé les personnages que j'ai trouvé très humain.

1. Journal d'un vampire en pyjama de Mathias Malzieu

Un livre qui m'a fait passé par toutes les émotions. L'autobiographie est merveilleusement bien écrite mêlant humour et sentiments.

Cinéma : Momo

Coucou tout le monde, au mois de décembre, je suis allée au cinéma avec ma maman sur un gros coup de tête et on a été un peu déboussolée en...