Les petits vieux d'Helsinli font le mur de Minna Lidgren

Titre : Les petits vieux d'Helsinki font le mur (tome 2)
Saga : Les petits vieux d'Helsinki


Auteur : Minna Lindgren
Qui est elle?  Ecrivain et journaliste finlandaise.
Du même auteur :  Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête (tome 1) ici


Genre : Lorsque la maison de retraite du Bois du Couchant entame de colossaux travaux de rénovation, les résidents commencent à fuir. Siiri et Irma, amies nonagénaires inséparables, décident, avec quelques petits vieux, de devenir colocataires de leur propre appartement...mais pas pour autant plus sages !
C’est alors que des vols mystérieux se succèdent dans la résidence. Les victimes s’avèrent être des proches de Siiri et Irma. Malgré leur grand âge et leur terrible manque d’expérience, comment résister à la tentation de mettre leur nez dans ces affaires ?
Entre faux-pas cocasses, rebondissements loufoques et réflexions insolites sur la mort, nos deux enquêtrices en herbe n’ont pas fini de vous surprendre !

 

Œuvre : Humoristique, Contemporain 

Nombres de pages : 380 pages

Édition : Calmann Lévy

Prix : 20.50€
Mon avis :

Cette lecture a été certes agréable mais elle m'a globalement déçue. Plate, sans réel humour, je me suis ennuyée au cours de cette lecture. L'histoire en soi aurait pu être l'occasion d'une excellente intrigue, originale et drôle mais elle n'a pas été exploitée comme elle aurait du l'être et le lecteur se retrouve avec une histoire quelconque bien loin de ce qui est promis au sein de la quatrième de couverture.

Deux points positifs à ce roman selon moi : la dédiabolisation de la mort et du deuil ainsi que l'image donnée aux personnages âgées de cette histoire. En effet, dans ce texte, la mort qui est présente ne représente pas une image affreuse mais plutôt une libération dans lequel chacun peut être sensible de se déculpabiliser d'une sensation au cœur du deuil. De plus, dans ce texte, les personnages principaux, des nonagénaires ne sont pas vus comme des personnes à date de péremption courte mais comme des personnes dynamiques et vivant la vie à pleines dents. 

Pour conclure, je reste plutôt déçue de cette lecture qui aurait pu selon moi être beaucoup plus exploitée mais je vais tenter de lire le dernier tome de la trilogie pour me faire un avis complet sur cette saga. 

Note :

11/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

La lecture numérique et moi

[SP] Tout ce qui compte de Claire Lebreton