mercredi 30 août 2017

Cité 19 (tome 1) de Stéphane Michaka

Titre : Cité 19
Saga : Cité 19


Auteur : Stéphane Michaka
Qui est il? Auteur français jouant avec les genres et pratiquant à la fois l'écriture de romans et de pièces de théâtre, il est passionné par le XIXè siècle.
  
Genre : Thriller, Jeunesse, Historique, Science fiction 

 

Œuvre : Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l'a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifier le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu'il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d'un inquiétant personnage. Elle suit l'homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c'est le début d'une série d'aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l'Histoire.



 

Nombres de pages : 349 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : Pocket Jeunesse (PKJ)

Prix : 16.90€


Mon avis :


J’ai lu une excellente chronique sur ce livre lui allouant grand nombre de qualités littéraires et historiques. Dès que je l’ai trouvé à la médiathèque, j’ai donc sauté sur le premier tome de cette saga en espérant avoir la même opinion que cette personne. J’aime beaucoup le XIXè siècle et comme beaucoup de parties de l’intrigue se déroule à cette époque, je ne pensais pas être déçue.
Dans ce livre, il y a une très bonne intrigue mêlant à la fois le thriller, l’historique et la science fiction. En effet, plusieurs mondes rentrent en cohésion et apportent un contexte de lecture très vastes et fournis.
Le personnage de Faustine par sa complexité et son originalité ainsi que sa personnalité apporte une plus value significative au livre. Ce personnage est amenée à évoluer tout au long de l’histoire et apporte de nombreuses surprises au sein de l’intrigue.
Le texte est construit de façon à garder un suspens présent du début à la fin de l’histoire et même à la fin de cet opus, le lecteur reste encore dans l’ignorance de grands nombres d’éléments nécessaires à l’aboutissement et à la résolution de cette intrigue.
Les plus : une intrigue originale, des personnages très recherchés et complexes avec un personnage principale Faustine très intéressant, une thématique historique très bien conçues.
Les moins : La complexité de l’intrigue rend la compréhension parfois compliquée mais en relisant le passage tout cela devient accessible.
Sans hésitation, je lirai la suite de ce roman. J’ai aimé le contexte et l’intrigue me laisse dans mon imagination au plus haut point. On ne peut pas prédire la fin de l’histoire à ce stade de la lecture et j’aime beaucoup cela. De plus, je me suis beaucoup attachée aux personnages de Faustine et de Sylvia et beaucoup de zones d’ombres restent encore présentes.


Note 

17/20

lundi 28 août 2017

C'est lundi que lisez vous? (28/08/17)

C'est lundi, que lisez vous? est un rendez vous littéraire qui a lieu tous les lundi comme sont nom l'indique et qui reprend le concept du It's Monday, what are you reading? créé par le blog One person Through a world of book. Il est aujourd'hui repris par Galléane (le récapitulatif des participants se trouve sur son blog). Le concept est simple, chaque lundi, on doit répondre à trois questions : qu'est ce que j'ai lu la semaine passée?  Qu'est ce que je lis actuellement? Qu'est ce que je lirai après?





1. Qu'est ce que j'ai lu la semaine passée? (du 21/08 au 28/08)

 

L'adoption (tome 2) : La garua de Zidrou et Olivier Monin


 

2. Qu'est ce que je lis actuellement? 

 

22/11/63 de Stephen King 

 

 Ma grand mère vous passe le bonjour de Fredrick Backman 


 

 

3. Qu'est ce que lirai ensuite? 

 

Mémé dans les orties d'Aurélie Valognes

 
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi 
 

 

 

Je rajoute une petite catégorie parce que je suis une fan de série et de film,  Qu'est ce que j'ai vu cette semaine?  

 

  J'ai bien sur regardé l'épisode 6 de la saison 7 de Game of thrones. Plus qu'un et après il va falloir de nouveau attendre... #Snif!!!

 

 Bonne semaine et bonne lecture !

dimanche 27 août 2017

Le gardien des choses perdues de Ruth Hogan

Titre : Le gardien des choses perdues

Auteur : Ruth Hogan
Qui est elle? Une auteure anglaise qui suite aux tragédies de la vie a écrit ce livre pleins de vie.

Genre : Contemporain




Œuvre : A 79 ans, Anthony Peardew, un écrivain autrefois célèbre, a passé la moitié de sa vie à collecter les objets perdus dans l'espoir de réparer une promesse brisée. Réalisant que son temps est compté, il décide de léguer sa demeure et les trésors qu'elle contient à son assistante Laura, qu'il pense être la seule à même de restituer les objets à leurs propriétaires...






 

Nombres de pages : 350 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : Actes Sud

Prix : 22.50€
Mon avis :

Je ne sais pas trop pourquoi j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque pour être honnête avec vous. J’avais très peu de temps, le livre que j’avais réservé était porté disparu et ce livre se trouvait à l’entrée avec une grosse pancarte “découvrez les nouveautés” et le prendre a été la solution de simplicité à ce moment là. Je l’ai donc emprunté ce jour là sans avoir la moindre idées de ce qui m’attendais.
Pour résumé, ce livre parle de l’histoire d’Anthony, un écrivain veuf qui récupère les objets perdus des gens et les répertorie dans son bureau dans l’espoir de les rendre. Sauf qu’un jour, il décède et lègue l’ensemble de ces biens à Laura son assistante. A partir de ce moment, la jeune femme va chercher à rendre les objets à leurs propriétaires et va tenter de respecter les dernières volontés du défunt.
L’histoire est certes touchante agréable à lire mais j’ai trouvé qu’elle traînait trop en longueur pour un récit souvent dénué d’actions. J’aurai préféré que les parties entre Eunice et Laura soient plus longues et de ce fait moins découpées. J’ai également trouvé que les histoires d’amour présentes dans le texte ne sont pas mises en valeur telles qu’elles devraient et de ce fait on n’arrive pas à s’y attacher.,
L’idée de l’intrigue est quant à elle très intéressante et apporte une bonne idée d’une manière d’effectuer un certain travail de mémoire. Pour ce point, c’est une très jolie histoire.
Les plus : le personnage de Sunshine, la narration de l’histoire d’Eunice, l’originalité de l’intrigue.
Les moins : peu d’actions, histoire d’amour peu touchante,.
Au final, c’est une belle histoire mais je reste assez mitigée. Je ne peux pas dire que cette lecture a été une révélation pour moi et je reste un peu sur ma faim.

Note 

14/20

vendredi 25 août 2017

[SP] Tout ce qui compte de Claire Lebreton

Cette chronique a pu être réalisée grâce aux services de mise en relation entre auteurs et chroniqueurs du site SimPlement ici. Je remercie par ailleurs l'auteur pour m'avoir fait confiance pour cette collaboration. 

Titre : Tout ce qui compte

Auteur : Claire Lebreton

Genre : Romance

Œuvre : Les gens se désintéressent très rapidement de ce qu'ils ne comprennent pas ; et personne ne comprend Melody. Melody et Hayden sont deux lycéens un peu en marge. Ils traversent leur quotidien chacun de leur côté jusqu'à ce qu'un incident les mettent sur le chemin l'un de l'autre. Hayden est solitaire et les élèves le prennent pour un drogué. Melody, elle, est atteinte de troubles obsessionnels compulsifs. Sujet de moqueries, même de la part de sa meilleure amie Max, c'est lorsque les taquineries deviennent persécution que cette différence attire l'attention d'Hayden. Lui, d'ordinaire je-m'en-foutiste et solitaire va découvrir qu'il est capable de curiosité en trouvant en Melody un mystère intriguant et une mission passionnante. Elle est dans son monde et rongée par ses TOCs qu'elle doit respecter scrupuleusement et qui créent un fossé entre elle et le reste du monde. Il essaiera d'entrer dans cet univers fermé pour la comprendre et, à terme, l'aider à se débarrasser de ce qui l'entrave.

Nombres de pages : Je lis la version ebook (la version papier compte 177 pages).

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Auto édité

Prix : 9.90€ pour la version papier et 1€ pour la version ebook



Mon avis :


Je voudrais encore une fois remercier l’auteure de ce récit de m’avoir permise de le lire et d’apporter aujourd’hui mon avis sur son histoire. Je voudrais également remercier le site Simplement de mettre en relation auteurs et chroniqueurs afin de partager tous ensemble autour de ces histoires.
En résumé, cette histoire raconte la rencontre de deux personnages perçus comme différents des autres, au sein d’un système scolaire où la différence est perçue comme une tare. Melody, une jeune fille atteinte de troubles obsessionnels compulsifs est sujette aux moqueries et est rejetée par beaucoup d’autres élèves et Hayden un incompris sans but. Leur rencontre, loin d’être évidente aux yeux de tous va les transformer.

Si on ne s’était pas rencontrés, qui sais où on en serait à présent.
A tel point que j’ai presque envie de partager notre histoire.
On s’est mutuellement sauvés. J’ai été son guide, et elle, mon but.

L’écriture est tout à fait remarquable, le récit est correctement construit et l’alternance des points de vues entre Melody et Hayden offre une dynamique dans le récit tout à fait appréciable. Elle apporte une diversité d’opinions ainsi qu’une meilleure compréhension des émotions et ressentis de l’ensemble des personnages mais également une perception de comment ils sont perçus par les autres. Honnêtement, je n’ai rien à redire sur la forme que prends le récit. L’auteure y fait preuve d’un réel talent d’écriture.
Pour ce qui est du fond du texte, j’ai été impressionnée par le sérieux et la tolérance apportés par ce roman. En effet, à travers ses personnage, le lecteur découvre une autre manière de voir les personnes qui nous entourent en valorisant un non jugement de l’autre et une volonté de comprendre comment fonctionne l’univers de l’autre. Les deux personnages sont tout à fait touchants et apparaissent comme très humains.
La description qui est faite des TOCs (troubles obsessionnels compulsifs) est très bien faite et est construite sans se moquer de l’ensemble des aspects de cette maladie.
Pour reprendre le personnage de Melody, je trouve qu’elle est une ode au respect et à la tolérance. Ce personnage qui est pourtant mal perçu et moqué par les autres fait preuve d’une humanité avec eux malgré ce qu’ils lui font subir. Outre cela, elle est également capable de faire une réelle introspection d’elle même et de remettre en cause certains aspects d’elle même. Elle fait preuve d’une grande lucidité malgré son âge.
Quand au personnage d’Hayden, je trouve qu’il fait preuve d’une sensibilité très positive et sait se remettre en question de façon très posée.
L’évolution des personnages tout au long de l’histoire est très intéressante. On y découvre une belle évolution à travers un travail à deux où chacun des protagonistes apportent quelque chose à l’autre afin de l’aider à avancer. Malgré leurs différences, ces deux personnages vont montrer qu’ils résident entre eux une réelle complémentarité.
Enfin, j’ai apprécié que le texte aborde le thème de la différence et du regard sur la différence. Je trouve que la période de l’adolescence est une étape où le regard de l’autre est omniprésent et prends une place “trop” importante dans l’acceptation de soi. Ce livre est un appel à la tolérance. Il est aussi un appel pour chacun aide les personnes qu’il l’entoure et non les enfonce à travers la moquerie.

Les plus : un beau message, une écriture très appréciable et des personnages humains et touchants.
Les moins : quelques fautes d’orthographe et une fin légèrement abrupte.

Libère-toi de ce qui t’entrave, tu en es capable.
Et une fois que ce sera fait, tu verras que ta vie et la perception que tu en as s’en trouvera transformée.
Au lieu de chercher à cacher tes faiblesses, travaille sur tes forces pour qu’elles deviennent imbattables.
Ta peur disparaîtra et tu seras libre de faire ce que tu veux.

En résumé, un excellent texte qui m’a touché et m’a donné envie d’être plus ouverte sur la diversité des autres, dans la recherche de leur compréhension et dans la nécessité d’un non jugement. A lire. 


Note 

18/20

mercredi 23 août 2017

Phobos 3 (tome 3) de Victor Dixen

Titre : Phobos 3 (tome 3)
Saga :  Phobos

Auteur : Victor Dixen 
Qui est il? Un écrivain français, assez globe trotter, qui écrit la nuit au lieu de dormir.

Du même auteur : Les autres tomes de la saga Phobos ici et Phobos 2 là

Genre : Science fiction, Jeunesse


Œuvre : FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS 1 MOIS... 1 JOUR... 1 HEURE... ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU
Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge. Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.




Nombres de pages : 620 pages

Challenge : Le petit bac du mois d'aout (prénom masculin, lettre V) ici

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Robert Laffont

Prix : 18.90€
 
Mon avis :


Dernier tome de la saga Phobos (hors séries exclus), Phobos 3 était la lecture qui s’imposait à moi pour cet été. Lorsque j’ai voulu renouveler l’expérience de  participer au challenge Le petit bac c’est avec plaisir que j’ai eu la lettre V et que cette lecture s’est imposée. Je me suis donc empressée de lire ce livre pour retrouver les aventures de mes pionniers de Mars préférés.
Pour reprendre là où on s’était arrêté sans spoilers les lecteurs n’ayant pas lu les tomes précédents : dans ce tome, Serena va apporter une solution pour sauver les pionniers, tout au long de ce tome nous allons suivre les rebondissements en lien avec ce sauvetage.
J’ai beaucoup apprécié encore une fois les dessins explicatifs présents dans le livre. Je trouve qu’ils apportent beaucoup d’explications à certains phénomènes complexes présents dans le livre.
En terme d’intrigue, encore une fois le lecteur au début de la lecture du livre ne peut deviner ce qui se cache 20 pages plus loin dans l’histoire. Mêlant rebondissements et intrigues, ce tome est un condensé de suspens à l’état brut.
Dans ce tome, plusieurs personnages dévoilent des personnalités complètement sous estimées et révèlent des secrets inavoués. J’ai encore eu un coup de cœur pour certains des pionniers présents dans le livre et je pense que le fait de ne pas découvrir la seconde équipe est ce qui me laisse le plus sur ma faim. J’ai également eu un coup de cœur pour le personnage d’Harmony qui dans ce tome se révèle enfin.
Outre l’histoire, j’ai apprécié la satire, que l’auteur produit dans ce livre, au sujet de la dictature et de l’omniprésence des médias dans la vie publique. Il y a également une belle critique des télé réalités qui poussent à la réflexion et qui peut amener à réfléchir sur notre mode de vie de plus en plus attaché au paraître et au superficiel.  
Les plus : Des personnages complexes et humains, des intrigues bien explorées et exploitées, une thématique de base très bien documentées, une idée philosophique et politique bien développée.
Les moins : une sensation de fin bâclée malgré les 620 pages du dernier tome. J’ai comme l’impression que l’histoire n’est pas finie et pourrait donner beaucoup d’autres intrigues.
En résumé, j’ai adoré ce tome tout comme le saga entière. Mon seul bémol sera pour la fin qui selon moi ne clôture pas comme elle devrait l’histoire, j’en attends plus et je reste dans l’espoir d’une suite. Malgré cela, je conseille absolument la lecture de la saga Phobos qui a été plus qu’agréable pour moi.


Note

18/20

dimanche 20 août 2017

Patients de Grand corps malade

Titre : Patients

Auteur : Grand corps malade
Qui est il? Chanteur français connu et reconnu, Grand corps malade est avant tout l'homme a eu la chance de guérir de ses blessures.

Genre : Autobiographie

Œuvre : Il y a une quinzaine d’années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l’eau n’est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu’on lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l’usage de ses jambes après une année de rééducation. Quand il se lance dans une carrière d’auteur-chanteur-slameur, en 2003, c’est en référence aux séquelles de cet accident – mais aussi à sa grande taille (1,94 m) – qu’il prend le nom de scène de Grand Corps Malade.
On connaît l’immense succès qui suit : trois albums plébiscités par le public et la critique, une distinction de Chevalier des Arts et des Lettres, qui récompense la qualité de sa plume, toujours subtile et surprenante. Dans ses chansons pleines de justesse, telles « À l’école de la vie », « Roméo kiffe Juliette », « Éducation nationale », ou encore « Rachid Taxi », l’artiste soulève le voile d’une réalité sociale et politique singulière. Chaque année, certains de ses textes sont proposés au baccalauréat de français.
Dans son livre, où il se fait pour la première fois auteur d’un récit en prose, il raconte, avec humour, dérision et beaucoup d’émotion, les douze mois passés en centre de rééducation et relate les aventures tragiques mais aussi cocasses vécues par lui et ses colocataires d’infortune.


Nombres de pages : 163 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : Don Quichotte

Prix : 15€

Mon avis :


J’ai découvert l'existence de ce livre suite à son adaptation cinématographique. Etant dans le milieu hospitalier, ce film a fait grand bruit et beaucoup de mes collègues sont allées le voir. Comme d’habitude, j’ai choisi de lire le livre avant de voir le film et j’ai donc emprunté ce livre à la médiathèque dès que j’ai pu.
En résumé, ce livre parle de Fabien avant Grand corps malade. Car, avant de devenir le slameur connu et reconnu qu’il est aujourd’hui, il a également été un jeune homme qui suite à un accident s’est retrouvé tétraplégique incomplet (incomplet car il y a possibilité de récupération de ses capacités physiques). Il nous livre dans ce livre une autobiographie de la période durant laquelle il a été hospitalisé dans un centre de rééducation.
J’ai été très touché par le parcours du narrateur, par son histoire et par ses rencontres. Je trouve que l’ensemble de son évolution est marqué par une authenticité et par beaucoup de respect de soi et des autres. Il y a une manière de raconter les choses de façon naturelle et sans omettre des détails qu’on préférerait ne pas mettre en avant.
Les sentiments et émotions qui sont mis en avant, l’amitié entre les patients mais également le lien avec le personnel sont autant de points qui rendent ce livre humain, touchant et vibrant.
Les plus : l’écriture, l’authenticité, les émotions, la beauté et le courage du parcours du narrateur.
Les moins : ce livre est selon moi trop court, j’aurai réellement voulu qu’il s’allonge de quelques pages.
J’ai franchement aimé ce livre que j’ai trouvé à la fois touchant, passionné et drôle par certains aspects. Travaillant dans un service de patients en situation d’état végétatif et de rééducation, ce livre a su faire écho de certains de mes situations quotidiennes et m’a réellement bouleversée. Je le conseille totalement.


Note

19/20

vendredi 18 août 2017

[Challenge] Le challenge des séries

Cela fait bien longtemps que je cherche un challenge qui me correspond. Et je l'ai enfin trouvé : le challenge des séries. Créé sur Livraddict par Frou64 et par Livress, son principe est tout simple : chaque série a été assimilée à une consigne auquelle doit répondre le livre lu (le topic ici). Elles sont détaillées ci dessous : 



1 - Walking dead
Lire un livre avec un changement brutal dans la société
2 - Game of thrones :
Lire un livre avec des dragons
3 - Outlander
Livre un livre qui se passe en Ecosse
4 - 13 reasons why
Lire un livre où le personnage principal est au lycée
5 - Stranger things
Lire un livre du genre "fantastique" ou "fantasy"
6 - Pretty little liars
Lire un livre avec des secrets
7 - One three hill
Lire un livre où des personnages sont des frères ou des sœurs
8 - Véronica Mars
Lire un livre avec une enquête à résoudre
9 - The Flash
Lire un livre rapide (- de 250pages)
10 - Les aventures des orphelins Baudelaire
Lire un livre du genre "drame"
11 - Kaamelott
Lire un livre comprenant un roi ou une reine
12 - Greys anatomy
Lire un livre où le personnage principal est un médecin ou est malade
13 - Une chance de trop
Lire un livre sur une disparition ou un enlèvement
14 - 11/22/63
Lire un livre avec un voyage dans le temps
15 - The vampire diaries
Lire un livre avec des vampires
16 - Charmed
Lire un livre avec des sorcières
17 - Once upon a time
Lire un conte ou un conte revisité
18 - Downton Abbey
Lire un livre sur l'Angleterre du 20ème siècle
19 - Desperate Houswives
Lire un livre avec une histoire d'amitié entre plusieurs femmes
20 - Gotham
Lire un livre avec un super héros

Bonus : une série à faire découvrir ? Lisez un livre qui correspond au thème de la série
Ce bonus peut être un point de plus sur votre challenge mais peut aussi remplacer une consigne existante. Il ne peut être utilisé qu'une seule fois.


Ma liste de livres est ci dessous : 

 1 - Walking dead - L'épreuve : la terre brulée, tome 2 de James Dashner
2 - Game of thrones - L'héritage : Eragon, tome 1 de Christophe Paolini
3 - Outlander - Retrouvailles en Écosse de Caroline Anderson
4 - 13 reasons why - Journal d'une princesse, tome 1 de Meg Cabot
5 - Stranger things - Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ramson Riggs
6 - Pretty little liars - Le cercle secret, tome 1 de L.J.Smith
7 - One three hill - Les sœurs de l'océan de Lucy Clarke
8 - Véronica Mars - Au cœur du mal de Chelsea Cain
9 - The Flash - Soldat Peaceful de Michael Morpugo
10 - Les aventures des orphelins Baudelaire - Parce que je t'aime de Guillaume Musso
11 - Kaamelott - Les rois maudits de Maurice Druon
12 - Greys anatomy  - Pars avec lui d'Agnès Ledig
13 - Une chance de trop - Secrets désirs de Sarah McCarty
14 - 11/22/63 - Cité 19 : zone blanche, tome 2 de Stéphane Michaka
15 - The vampire diaries - Chronique d'un vampire : entretien avec un vampire, tome 1 d'Anne Rice
16 - Charmed - Harry Potter à l'école des sorciers, tome 1 de J.K.Rowling
17 - Once upon a time - Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll
18 - Downton Abbey - Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer
19 - Desperate Houswives - L'amie prodigieuse, tome 1 d'Elena Ferrante
20 - Gotham - La vie sexuelle des super-héros de Marco Mancassola
BONUS -  Jane the virgin - Quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier


 Ce challenge est ouvert du 1er septembre 2017  au 31 juin 2018. Pour ma part, je participe dans la catégorie Geek God (20 livres lus)

N'hésitez pas à nous rejoindre. A l'attention des challenges, un nouvel onglet est disponible sur la page d'accueil, il vous permettra entre autre de suivre l'évolution de ce dernier. 

Bonne lecture, 
Anaïs

mercredi 16 août 2017

La lecture numérique et moi

Depuis quelques temps maintenant, je me suis mise à la lecture numérique et je voulais vous parler de mon expérience actuelle. Je pense que comme beaucoup d'entre nous, j'étais très réticente à passer de mon livre papier que je pouvais toucher à un texte sur écran. J'ai même eu une période où l'idée de lire en numérique me révoltait et je criais haut et fort que ce n'était pas fait pour moi. 




      Mon expérience


Je lis sur mon ordinateur, ce qui est loin d'être pratique, je dois avouer que je comprends tout à fait les personnes qui achètent de liseuses. La lecture sur ordinateur n'est pas du tout agréable et complique énormément mes problèmes de vue. Je sens qu'au bout de quelques minutes mes yeux fatiguent déjà et chaque session s'accompagne obligatoirement du port de mes lunettes ce qui n'est pas le cas sur livre papier.
Je lis à une fréquence de deux livres en version numérique par mois contre minimum six en version papier. J'avoue garder une certaine passion pour les livres papiers. J'aime lire et voir mon évolution avec mon marque page dans un gros volume...
Je me suis mise à la lecture numérique car cela est plus simple pour moi pour les partenariats et les services presse. Il n'y a pas de délais entre l'acceptation de la réalisation de la chronique et la réception du livre en version numérique. De ce fait, je peux réaliser plus facilement mes chroniques sans perdre de temps. Quand j'accepte une chronique, je lis le livre tout de suite ce qui me permet une meilleure gestion de mon temps.


    Cela va évoluer? 


D'ici peu, je vais acquérir une liseuse. Mon choix se penche sur la Kobo Aura 2 vendue chez Amazon car elle propose de nombreuses fonctionnalités qui m’intéressent. Je pense que cet achat va rendre beaucoup plus agréable mes sessions de lecture. Je ne manquerais d'ailleurs pas de vous en parler quand j'aurai cette petite chose dans les mains. 


    Les points positifs

Je trouve que la lecture numérique offre de nombreux avantages. Prenons exemple du partage et du prêt de livre. Il y a peu de temps, une personne avec qui je correspond m'a prêté un livre numérique. Il lui a juste fallu m'envoyer un mail pour se faire alors qu'avec un livre papier cela aurait été plus compliqué : envoi du colis, risque de perte, coûts supplémentaires,...

Il y a également les facilités de transport. Je pars souvent en week-end chez mon copain et comme je lis beaucoup il faut que je prenne deux à trois romans parfois avec une liseuse je pourrai avoir une multitude de livres dans un tout petit format qui ne prends pas de place. En terme de rangement aussi, le livre numérique gagne haut la main, un millier de livres tiennent dans une liseuse qui prend moins de place qu'un livre physique.


Je suis également très intéressée par l'aspect écologique de la chose. Si on prend en compte la matière première du livre physique ainsi que de l'ensemble des étapes d'impression mais aussi de distribution, un livre physique pollue plus qu'un livre numérique et est moins écologique (les temps de charge ont des impacts environnementaux inférieurs à ceux de la fabrication du livre).
 

    Les points négatifs

Il y a également quelques inconvénients à la lecture numérique. Par exemple, je suis une grande adepte des bibliothèques et médiathèques et ce système de prêt en version numérique est très peu répandue ce qui ne permet de bénéficier du même service que pour les livres papier. 

Il y a également la problématique du partage du livre et de la rémunération des auteurs. En effet, un livre papier est un objet physique, si on le prête, il n'y a que l'emprunteur qui peut le lire et non plus le propriétaire. Or dans le cas d'un livre numérique, une copie peut être réalisée ce qui pose de gros soucis et risque de générer des pertes en terme de ventes pour les éditeurs et auteurs. 

Enfin, selon moi, l'un des problèmes restent le coût de l'achat d'une liseuse puis ensuite des livres numériques. 
 

dimanche 13 août 2017

L'adoption (tome 1) : Qinaya de Zidrou et Arno Monin

Titre : L'adoption : Qinaya (tome 1)
Saga : L'adoption 

Auteur : Zidrou et Arno Monin
Qui sont ils ? Zidrou est le scénariste de cet histoire et Arno Monin s'est consacré quant à lui aux dessins et couleurs de cette bande dessinée.


Genre : Bande dessinée, Contemporain. 



Œuvre : Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.




 

Nombres de pages : 66 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : Grand angle

Prix : 14.90€
Mon avis :

J’emprunte assez rarement des bandes dessinées à la médiathèque car comme je lis énormément si j’en prends plus je vais devoir y aller deux fois par semaine et avec mes horaires de travail c’est juste impossible. D’ailleurs, je ne sais pas si vous êtes dans le même cas que moi mais les bibliothèques et les médiathèques ouvertes trois après midi par semaine c’est vraiment galère. Je ferme cette parenthèse coup de gueule. J’ai donc emprunté cette bande dessinée et fait une exception pour elle car j’avais vu qu’elle se trouvait dans le top Livraddict et je me suis donc laissée tenter.
Pour résumé, nous découvrons dans ce livre l’histoire de Gabriel, qui va devenir grand père suite à l’adoption par son fils d’une petite fille d’origine péruvienne Qinaya. Et on peut dire qu’au début du livre c’est bien loin de lui plaire.
L’histoire qui est contée dans ce livre est très belles malgré quelques moment plus tristes. Le scénario est très bien fait de façon à ce que l’histoire se dévoile uniquement au rythme des pages. Il m’a juste fallu une petite heure pour me plonger dans ce récit et le finir.
Les dessins sont très beaux et j’ai adoré le coup de crayon qui fait prendre vie à la petite Qinaya. Les expressions de visage sont très bien faites ce qui rend les personnages encore plus humains et attachants.
Les plus : le scénario, les dessins sont superbes.
Les moins : trop court.
J’ai adoré cette bande dessinée et je vais tenter de me procurer le second tome dès que possible. Les dessins sont vraiment magnifiques, j’ai vraiment beaucoup apprécié. Je recommande cette lecture à tous les adeptes de bandes dessinées et à ceux qui en lisent un peu moins également.



Note

18/20

vendredi 11 août 2017

[SP] Voyage au pays de l'envie de Frédéric Marcou

Cette chronique a pu être réalisée grâce aux services de mise en relation entre auteurs et chroniqueurs du site SimPlement ici. Je remercie par ailleurs l'auteur pour m'avoir fait confiance pour cette collaboration. 

Titre : Voyage au pays de l'envie

Auteur : Frédéric Marcou
Qui est il?  Un auteur français qui a déjà à son actif plusieurs livres. Il écrit principalement des nouvelles et de la poésie. 

Genre : Nouvelle, science fiction 
 



Œuvre : Ce livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l’imagination et à l’imaginaire. Destiné à un large public, il sera certainement plus particulièrement apprécié des adolescents.









Nombres de pages : 40 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : Atramenta (version ebook)

Prix : 1.49€ chez Amazon


Mon avis :


Je voudrais encore une fois remercier l’auteur qui m’a contacté dans le cadre de ce service presse. J’ai été heureuse de pouvoir lire son recueil de nouvelles afin d’apporter aujourd’hui mon avis sur celles-ci.
Ce recueil contient cinq nouvelles assez courtes : “Il ne vous reste plus qu’à signer”, “Damnation”, “Rêves interrompus”, “Homo Sapiens Sapiens Neandertalis” et “Une autre forme de mort”. Chacune de ces nouvelles traitent en partie de faits surnaturels et étranges. Il est compliqué sur de si courtes histoires d’émettre un avis et de résumé sans dévoiler les dénouements des nouvelles.
“Il ne vous reste plus qu’à signer” : sur cette nouvelle au dénouement simple et imprévu, l’auteur aborde la réincarnation. J’ai été étonnée de la présence de l’auteur au sein du récit mais également de l’humour et de l’autodérision qu’il a su utilisé.
“Damnation” : c’est de loin ma nouvelle préférée du recueil. La métaphore utilisée tout au long de la nouvelle permet d’aborder quelques grands thèmes complexes en les démystifiant : la folie, la maladie, l’enfer, l’emprisonnement. Je suis très touchée par ces problématiques étant dans le milieu médicale et pouvant au quotidien rencontré des personnes ressentant ses sentiments.
“Rêves interrompus” : c’est une nouvelle pleine de magie et de rêve selon moi, assez enfantine malgré son côté sombre. J’ai beaucoup apprécié la satire de la société et notamment de l’état tout puissant imposant ses propres règles.
“Homo Sapiens Sapiens Neandertalis” : cette nouvelle m’a laissé sur ma faim. Je trouve que le dénouement n’est pas une fin en soi et laisse la place à de nombreuses questions sur ce qui va advenir. Devant l’absence d’une chute impressionnante je reste assez déçue de cette nouvelle que j’ai trouvé pour le coup plate et sans rebondissement.
“Une autre forme de mort” : j’ai trouvé que cette nouvelle est à la limite de la poésie. L’ensemble du texte est émouvant et vivant. Tout est dans la visualisation du corps et de l’esprit et je trouve que par cela l’expression de peinture décrite dans la préface correspond tout à fait au sentiment éprouvé lors de la lecture.
Les plus : des chutes surprenantes et des histoires qui sortent des chemins littéraires habituelles. Une véritable absence de tabous qui surprend et ne gâche rien à l’histoire. Des thèmes sensibles sont ici abordés : mort, croyance, surnaturel de façon humoristique parfois et manière intéressante.  
Les moins : j’ai un peu moins appréciée la nouvelle ““Homo Sapiens Sapiens Neandertalis”.
Pour conclure, je dirai que malgré le fait que ce genre littéraire ne soit pas celui que j’affectionne, ce recueil de nouvelles a été une bonne surprise et une lecture tout à fait agréable. J’ai réellement eu un coup de cœur pour la nouvelle “Damnation” et je vous conseille de découvrir ce livre.

Note 

16/20



mercredi 9 août 2017

Phobos 2 (tome 2) de Victor Dixen

Titre : Phobos 2
Saga : Phobos 

Auteur : Victor Dixen 
Qui est il? Un écrivain français, assez globe trotter, qui écrit la nuit au lieu de dormir.

Du même auteur : Phobos (tome 1) ici

Genre : Science fiction, jeunesse



Œuvre : ILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN. Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger. En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.




Nombres de pages : 490 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : Robert Laffont

Prix : 17.90€

Mon avis :



J’avais adoré le tome 1 de Phobos, j’ai donc sauté sur l’occasion de lire ce second tome quand l’occasion s’est présentée. J’avais réellement hâte de retrouver les prétendants et prétendantes du programme Genesis.
Comme pour le précédent tome, j’ai lu ce livre très rapidement tellement sa lecture m’est agréable. Les intrigues se succèdent et le suspens reste à son comble tout au long du livre de la première ligne à la dernière.
Les personnages sont toujours aussi attachants. J’apprécie toujours autant les personnages féminins que le premier tome avait particulièrement mis en lumière. Dans cet opus, on découvre un peu plus les personnages masculins, dans l’ensemble, ils me plaisent tous sauf un avec lequel j’ai beaucoup de mal : Alexei, je trouve que son comportement macho et brutale ne le rendent absolument pas amical.  Nous faisons également plus ample connaissance avec deux nouveaux personnages qui sont eux aussi haut en couleur et donnent envie d’être soutenus.
L’intrigue quant à elle est une nouvelle fois chamboulée. La question que tout le monde se pose “Qu'adviendra-t-il des pionniers?” reste toujours sans réponse, mais une autre série de question fait quant à elle son apparition. Je n’en dirai pas plus car je ne veux surtout pas spoiler les personnes qui n’ont pas encore lus le livre.  
Les plus : les rebondissements tout au long du livre, des personnages qui continuent d’évoluer.
Les moins : quelques répétitions dans le texte.
Comme je pense que vous vous y attendez, je vais vite me lancer dans la lecture du dernier tome de la trilogie Phobos pour enfin connaître le dénouement de la saga. Encore une fois, je vous en conseille la lecture parce que j’ai juste adoré ces deux premiers tomes.


Note 

18/20

Ma vie pas si parfaite de Sophie Kinsella

Titre : Ma vie pas si parfaite Auteur : Sophie Kinsella  Qui est elle? Je ne sais pas s'il est nécessaire de présenter cette auteu...